Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 09:39
Le Président Hugo Chavez est décédé ce mardi, à 4 heures vingt-cinq de l’après-midi.
Depuis les installations de l’Hôpital Militaire de Caracas, accompagné par le Ministre des Affaires Etrangères Elias Jaua, par les Officiers du Haut Comandemant Militaire ainsi que par les Ministres du gouvernement, le Vice-président Nicolas Maduro a annoncé la tragique nouvelle durant une transmission télévisée.
Paroles du Viceprésident Nicolas Maduro (extraits)
« Chers compatriotes, qui nous écoutent et nous regardent depuis tout le territoire de notre Patrie, chers frères du monde entiers.
Aujourd’hui, 5 mars, après nous être réunis à une réunion du Conseil des Ministres et de la direction politico-militaire de la Révolution, nous nous sommes rendus ici, dans les installations de l’hôpital militaire de Caracas afin de suivre l’évolution de la santé de notre comandant-président, et au moment où nous accompagnions sa fille, ses frères, sa famille, nous avons reçu la plus dure et tragique nouvelle que nous puissions transmettre à notre peuple :
A quatre heures vingt cinq de l’après-midi de ce jour, 5 mars, le comandant-président Hugo Chavez Frias est décédé.   
(…)
Merci, Président, où que vous soyez, et à notre peuple nous demandons de canaliser cette douleur en paix.  
A tous ceux qui n’ont jamais soutenu le commandant Chavez, respectez la douleur du peuple et nous vous faisons un appel à la paix.
Cette douleur doit nous rendre plus fort encore.
Comandant Chavez, où que vous soyez, merci, mille fois merci pour tout ce que vous avez fait pour ce peuple.
A tous les peuples frères du monde entier, dans ces heures de douleur, nous vous remercions éternellement pour votre solidarité.
Amour et gloire à Hugo Chavez, vive le Président pour toujours. (…) »
Le vice-président Nicolas Maduro a appelé le peuple vénézuélien à remémorer les paroles du chanteur Ali Primera : « Ceux qui meurent pour la vie ne peuvent pas être appelés des morts ».
 
Un livre de condoléances sera mis à la disposition des amis de la Révolution Bolivarienne à l’Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela à Paris, située au 11 rue Copernic, 75116, Paris. (01 45 53 29 98)
De : Presse - Ambassade Venezuela - Fr <presse1venezuela.fr@gmail.com>


Partager cet article

Repost 0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans La Revolution Bolivarienne