Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 14:13

 

Le 3 décembre prochain,  auront lieu des élections présidentielles au Vénézuela. Hugo Chavez Frias, l'actuel président s'y présente et se confrontera à Manuel Rosales, le candidat de l'opposition qui a la sympathie des USA. Cette opposition diabolise Chavez, le présentant comme un dictateur populiste et autres épithètes souvent utilisées contre quiconque “ose” s'opposer à la domination étasunienne et aux intérêts néolibéraux. Diffuser des mensonges et calomnier est une arme très prisée par les USA et ceux qui sont dans leur camp et nous constatons malheureusement que la presse française se laisse prendre à ce jeu, se faisant le relais de cette désinformation systématique, sans prendre la peine d'aller vérifier ce qui se passe vraiment au Vénézuela.

 

Mais la réalité sur le terrain  est toute autre.  Chavez ne s'est pas contenté de faire des promesses électorales. Dès son élection en 1998, il s'est tout de suite mis à la tâche pour tenir  ses engagements,  redistribuant l'argent du pétrole.

 

C'est ainsi que les vénézueliens ont vu leurs vies se transformer :

 

    1,2 millions de vénézueliens ont appris à lire et à écrire grâce au programme d'alphabétisation du gouvernement. L'UNESCO l'a officiellement reconnu, déclarant le Vénézuela “ territoire libéré de l'analphabétisme

 

    La population a maintenant accès à un système de santé alors qu'auparavant une majorité n'avait jamais consulté un médecin de leur vie. 44 000 dispensaires ont été créés qui assurent la prévention et dispensent des soins gratuits

 

    De 1996 à 2002 la mortalité postnatale a baissé de 38% faisant du Vénézuela un des pays où le taux de mortalité infantile est le plus bas en Amérique latine

 

    Les malades atteints du SIDA, de cancers ou de maladies chroniques sont soignés gratuitement

 

    La mission Mercal est un réseau qui distribue de la nourriture à des prix très bas essentiellement aux communautés rurales et indigènes. Plus de 6 000 marchés en font partie ce qui en fait bénéficier 8 millions de personnes. De même 150 000 personnes qui vivaient dans une extrème pauvreté peuvent maintenant manger quotidiennement gratuitement.

 

    Plus d'un million d'hectares de terre ont été distribués à de petits paysans

 

    Création de Banmujer  banque offrant des microcrédits aux femmes  - souvent les plus touchées par la pauvreté, particulièrement les mères célibataires  - afin qu'elles puissent monter de petits projets, en général des coopératives.

 

    La pauvreté générale a  baissé de 32% et l'extrême pauvreté de 50%

 

    Enfin,  la démocratie participative à la base, encouragée par Chavez lui-même, n'est pas un slogan mais  une réalité. Tous les exclus commencent vraiment à prendre leurs sorts en mains ; femmes, homosexuels, handicapés, indigènes etc.. prennent la parole, créent leurs propres organisations au nom de la Constitution qui leur garantit leurs droits.

 

 

Mais ce n'est pas que sur le plan interne que le gouvernement bolivarien est en train de modifier profondément le Venezuela, mais aussi au niveau de sa politique internationale: il a redynamisé l'OPEP,  créé des liens avec tous les pays exportateurs d'hydrocarbures sur plusieurs continents, instauré des échanges avec ces pays en leur vendant du pétrole à bas prix, en particulier en Amérique latine.  Bien entendu,  tout ceci n'a pas l'heur de plaire aux Etats Unis qui voient leur hégémonie et leur modèle d'échange inégal contestés.

 

Comme l'a résumé Chavez lui-même,  l'enjeu de ces élections est bien:   le Vénézuela, pays riche en pétrole sera-t-il indépendant ou sera-t-il “une colonie des Etats Unis”?

 

Pour toutes ces réformes sociales et cette politique progressiste,  nous soutenons entièrement et inconditionnellement la réélection du Président Chavez le 3 décembre 2006

 

NL   Le 21 novembre 2006

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans La Revolution Bolivarienne