Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 21:35

Jeu

 Le Venezuela, prochain pays envahi par les USA ?
 Le jeu Mercernaries 2 prend les devants, en fait...
Vendredi 26 mai 2006
rédigé par Gizmo
Source de l'INformation :
USA Today
 
Mercenaries 2, en développement dans les studios Pandemic et prévu sur XBox 360 et PS3, et prévu l'année prochaine, fait déjà quelques mécontents. Le président du Venezuela, Hugo CHavez, s'est en effet insurgé contre le scénario présumé du jeu : il s'agirait en effet de venir contrer les plans d'un tyran au pouvoir au Vénézuela et qui bloque les échanges pétrolier (trad : un héros Vénézuelien empêche désormais les américains d'acheter le pétrole à bas prix en échange d'aides inutiles et inéfficaces).

Pandemic s'est défendu en disant que son but n'était bien évidemment pas de prôner le renversement du gouvernement Chavez ou quelconque révolution au Vénézuela mais que même si ce conflit n'arrivait pas, ça ne signifierait pas qu'il n'est pas assez réaliste pour ne pas arriver...

Selon la legislatrice Vénézuelienne Gabriel Ramirez, Mercernaries 2 donnerait une vision fausse du président Chavez comme un tyran à abattre. Le jeu pourrait donc être banni du pays. D'autre part, elle estime qu'il envoie un message aux Américain leur disant que le danger vient aussi d'Amérique Latine, afin de justifier d'éventuelles attaques militaires.

Les officiels américains ont bien entendu démenti toute volonté d'attaque sur le Vénézuela, malgré les déclarations de Georges W. Bush (oui, encore lui...) qui s'inquiétait de l'érosion de la démocratie dans ce pays.
La question qui se pose maintenant est : Le président Chavez est-il réellement le président d'Amérique à écarter du pouvoir en raison de sa propension à piétiner et souiller le mot démocratie ? Ne voyez-vous personne d'autre ? Hmm ?

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans Revue de Presse