Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 11:37

S'il veut choisir ses candidats sans LIMITATION DE MANDATS

10 raisons pour le  O U I

 

          
   Fin de campagne du oui jeudi 12 fevrier à Caracas

 

 

1.  Qu'est-ce qu'est un amendement constitutionnel ?

 L'amendement a pour but l'addition ou la modification  d'un ou plusieurs articles de la Constitution, sans altérer sa structure fondamentale.

2.  La réforme constitutionnelle votée en 2007 est-elle la même que l’amendement proposé ?

A la différence de  la réforme soumise à référendum  le 2 décembre 2007, qui proposait le changement ou la modification de 69 articles et avait pour but une révision partielle de la Constitution et la substitution  de plusieurs de ses articles, l'Amendement constitutionnel proposé maintenant porte sur  la modification de cinq articles sur un même sujet.

 

3.  Quel est l'objectif de cet amendement constitutionnel ?

 Éliminer la restriction qui empêche le peuple de choisir le Président de la République, les gouverneurs, les maires et les députés (nationaux et régionaux) autant de fois que possible si telle est la volonté du peuple.

 4.  Qui propose cet Amendement ?

L'Assemblée Nationale en a pris l’initiative qui a été soutenue par des  millions de signatures du peuple vénézuélien.

 

5.  Cet Amendement est-il démocratique et conforme à la Constitution ?

La proposition d'amendement respecte parfaitement la Constitution et permet d’élargir les droits démocratiques du peuple.

 

6.  Pourquoi ce referendum pour l’amendement puisque Hugo Chávez a encore quatre années de mandat présidentiel ?

Parce que :

Il faciliterait la voie vers l’avenir; il permettrait de travailler en paix pendant  les quatre prochaines années et de se concentrer sur la résolution  des problèmes du peuple.

 Face aux éventuels impacts de la crise économique mondiale pour le Vénézuéla, il est nécessaire d’avoir une unité de commandement, de direction, d’organisation et fermeté pour prendre les décisions adéquates, opportunes, qui n'affectent pas le peuple, comme déjà le fait le Président Chávez.

A la suite des défaites dans quelques régions et mairies,  la droite fasciste a sorti ses griffes, attaquant les Missions et agressant les Bolivariens ; ceci laisse prévoir ce qui arriverait au pays si elle s’emparait du pouvoir.

Cet Amendement neutraliserait les intentions de l’adversaire quant à un possible referendum révocatoire contre le Président Chávez l’année prochaine ou l’utilisation de  tout autre artifice anticonstitutionnel ou déstabilisant.

On ne change pas le Chef d’une équipe qui gagne.

   

7.  Pourquoi inclure les élections concernant tous les mandats dans la proposition ?

Parce que :

La Révolution a besoin d’un leadership collectif.

 Le Président ne peut assumer seul la grande responsabilité que représente  la continuité du processus de transformation de la société vénézuélienne. Pour répondre aux espoirs et besoins  du peuple, il doit compter avec le soutien et la participation de tous les dirigeants démocratiquement élus par le peuple.

Le leader de la Révolution doit  être entouré des meilleurs éléments à tous les niveaux. Rien n’est donc plus éloigné de l'intention personnaliste et totalitaire que l’on veut attribuer au Président.

Tous les citoyens ont  les mêmes droits ratifiés par  la Constitution.

On rectifie et élargit ainsi le concept antérieur, ce qui nous rend plus forts et rend plus cohérente la démocratie révolutionnaire. Nous n’avons pas peur d’admettre nos erreurs.

 

8.  Voter pour l'amendement signifierait réélire Chávez et les autres élus concernés ?

 L'Amendement constitutionnel proposé ne garantit pas la réélection automatique du Président Chávez ; il sera en compétition avec  les candidats qui se présenteront aux  élections présidentielles de 2012.

Voter pour l'Amendement permettra à Chávez de se présenter comme candidat à l’élection présidentielle de 2012 mais c’est le peuple qui décidera s’il continue ou non à la Présidence. Ceci s’applique également pour les autres mandats de gouverneurs, maires, députés et conseillers.

 

9.  Pourquoi voter Oui ?

Parce que dans le cas  contraire nous ne pourrions pas voter pour Chávez en 2012, et nous le perdrions dès maintenant.

Le oui renforcerait  et consoliderait  l'unité interne des forces bolivariennes autour du leader  de la Révolution ; ce  serait un message ferme face aux ennemis de la Patrie, à l'intérieur et hors du Vénézuéla.

Cela  permettrait de continuer les changements nécessaires pour avoir une  société meilleure et mettre en échec les maux que les nombreuses années de gouvernements adecocopeyanos nous ont légués : pauvreté, inégalité, corruption, inefficacité, insécurité.

Cet Amendement élargirait les droits démocratiques établis dans la Constitution ; le peuple et non le temps doit décider qui pourra être candidat à un mandat électoral.

Lorsqu’un élu remplit bien ses fonctions il a droit à la reconnaissance ; Dans le cas contraire, il devrait être destitué par referendum révocatoire, comme c’est déjà établi par la Constitution.

 

Que se passerait-il si le Oui perdait ?                                      

L'opposition en profiterait pour activer le referendum révocatoire contre Chávez.

Ce serait le début d'une authentique guerre d'usure avec l'objectif  de rendre le pays ingouvernable ; le Président devrait  résister à tous types d'agressions durant les dernières  années de son mandat.

Nous reviendrions aux années du coup d'État et du sabotage pétrolier.

L’opposition encouragerait les ennemis internes et externes de la Révolution à planifier, organiser, financer et exécuter des actions de tous types pour accélérer non seulement « la fin de  Chávez », mais celle de tout vestige révolutionnaire.

Les formes les plus variées de revanches et vengeances politiques contre le peuple seraient mises en œuvre  par les oligarchies, qui attendent le moment propice de montrer leurs caractères fascistes.  Seule la force du peuple révolutionnaire organisé derrière son leader  a permis de contenir les instincts violents, sectaire et abusifs  des groupes économiques et politiques qui militent dans l'opposition.

L'ennemi utiliserait toutes ses ressources et méthodes pour affaiblir la Révolution et diviser ses files, y compris par la trahison.

 

10.  Que perdrions-nous ?

 

Les missions sociales et les Conseils communaux.

 

Les acquis que la Révolution et Chávez ont donné au peuple pendant ces dix années : par exemple, l'éducation, la santé, l'alimentation, l'emploi, la sécurité sociale, les entreprises nationalisées.

 

La juste distribution des recettes pétrolières pour  le bien-être du peuple. Les droits politiques, sociaux, économiques et culturels du peuple.

 

La souveraineté et l'indépendance de la Patrie.

 

La paix et la stabilité du pays.

 

La Constitution Bolivarienne.

 

La démocratie participative et protagoniste.

 

 La continuité du projet bolivarien de libération nationale pour lequel tous les Vénézuéliens ont donné leur vie depuis les guerres d'indépendance jusqu'à maintenant.

 

La justice sociale et la dignité de chaque Vénézuélien sans distinction d'origine, sexe, race ou ethnie.

 

La continuité du processus de changements progressistes  et d'intégration du  Continent latino-américain dont les nations voient dans le Vénézuéla un exemple à suivre.

 

La liberté d'expression pour tous.

 

 

10.  http://www.enmiendasi.ve/?page_id=2368    
trad.   traduction  Claude Maryse 



Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans La Constitution Bolivarienne