Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 13:38

AMBASSADE DE LA RÉPUBLIQUE BOLIVARIENNE

DU VENEZUELA EN FRANCE

 

COMMUNIQUÉ

 

PARIS, 16 JANVIER 2009

 

Dans la nuit du 14 au 15 janvier 2009, l’Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela à Paris a été victime d’un attentat au cours duquel des pierres et objets métalliques ont été lancés contre sa façade, brisant des fenêtres et occasionnant des dégâts à l’intérieur de l’immeuble.

 

Ces actes irresponsables ont été dûment dénoncés auprès des corps de sécurité compétents. Dans le même temps, une note a été envoyée au Ministère français des Affaires Etrangères pour informer sur les dégâts occasionnés et solliciter des mesures de protection pour les locaux et pour les fonctionnaires de l’Ambassade.

 

L’Ambassade dénonce le fait que cette attaque, accompagnée de l’inscription sur la façade du slogan « Israël vaincra », s’inscrit dans le contexte de la dénonciation par le Gouvernement vénézuélien des atrocités commises contre le peuple palestinien, en se produisant au lendemain de la rupture de nos relations diplomatiques avec Israël.

 

Cette agression contre le siège de la Représentation Diplomatique de la République Bolivarienne du Venezuela dans la République Française, ainsi que les agressions verbales et écrites reçues au cours des derniers jours, contrastent avec l’attachement du Venezuela à la paix, la justice et la solidarité, exprimée à travers l’appel fraternel du Président Hugo Chavez « au peuple juif à travers le monde pour qu’il s’oppose à ces politiques criminelles de l’Etat d’Israël ». L’Ambassade de la République Bolivarienne du Venezuela en France rappelle que notre Gouvernement s’est toujours opposé et s’opposera à l’impérialisme, au terrorisme et à la guerre, ainsi qu’à toute forme de violence, de discrimination et de racisme.

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris