Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 17:49

Désertion massive au Parlement européen

avant le vote contre les inéligibilités au Venezuela

 

Strasbourg, France

Une résolution contre les inéligibilités au Venezuela a été votée avec à peine 6,5% des voix de la droite et de l'extrême droite du Parlement européen, suite à une massive désertion des eurodéputés.

 

Le vice-ministre pour l'Europe, Alejandro Fleming, a informé que la désertion massive des eurodéputés lors de la plénière du Parlement européen «a montré leur rejet des  groupes de droite et d'extrême droite qui ont utilisé les institutions européennes pour favoriser les intérêts de l'opposition vénézuélienne ».

Seulement 51 députés des 783 intégrant le Parlement européen (93,5% de désertion), ont soutenu la résolution.  Peu avant, le Parlement européen avait approuvé plusieurs textes concernant le budget de 2009 avec un quorum de plus de 500 députés.

 

"Cette désertion massive montre que la plupart des députés n’ont pas voulu faire le jeu de la droite et de l'extrême droite et ont rejeté un vote qui placerait  le Parlement européen du côté de la corruption au Venezuela.  La droite européenne a utilisé encore une fois, de manière abusive, la ressource d'urgence du Parlement européen,  n’ayant pas d'autres moyens d’ attaquer le Venezuela et ses institutions démocratiques »

 

."Le  Venezuela  est  un  pays  souverain  et  les  inéligibilités sont strictement notre affaire. Il est tout à fait contradictoire que la droite européenne condamne les inéligibilités refusant une décision administrative qui empêche un fonctionnaire corrompu d'être élu et qu’en même temps elle soutienne la Directive du retour, selon laquelle une décision administrative peut envoyer en prison un immigrant n’ayant commis aucun crime ».

 

Les groupes socialistes, les Verts et la Gauche Unitaire ont exprimé leur refus de cette ingérence   et  de  participer  à la rédaction d'une résolution contre le Venezuela  qui est une     « opération politique électorale » au bénéfice des candidats de l'opposition vénézuélienne aux prochaines élections de novembre.

 

Ministère du pouvoir populaire pour les Relations Extérieures / 23 octobre  2008

www.minci.gob.ve

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans La Revolution Bolivarienne