Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 08:04
Contre la directive de la honte de l'Union Européenne : soyons solidaires de l'Amérique Latine

  Après l'adoption le 18 juin 2008 par l'Union Européenne de la directive de la honte, une vague de protestations sans précédent a été lancée par un certain nombre de chefs d'Etat de pays d'Amérique Latine: Bolivie, Vénézuela, Equateur, Brésil, Uruguay, Pérou, Chili, Cuba, Argentine, Mexique......

   Rappelons que cette directive européenne autorise désormais l’enfermement généralisé et l’emprisonnement sans jugement de 18 mois des ressortissants étrangers, l’institutionnalisation d’une forme de bannissement par la mise en place d’une clause de non-retour pendant cinq ans dans les territoires européens, l’autorisation d’expulsion d’enfants en parfaite violation avec les dispositions de la convention internationale des droits de l’enfant, sans compter l’autorisation d’expulsion des femmes enceintes et de personnes victimes de tortures.

   Le Président équatorien Rafael Correa a prôné «un front commun pour protester contre la directive de la honte"». Le Président vénézuelien Hugo Chavez a menacé de ne plus fournir de pétrole aux pays européens qui appliqueraient la nouvelle loi de l'Union européenne sur l'expulsion des immigrés sans papiers. Le Président bolivien Evo Morales Ayma a appelé les pays africains et latino-américains à combattre la directive qui "porte atteinte à la vie et aux droits des personnes" et à mener une campagne internationale afin de retourner la situation.

   Cette réaction massive est une donnée nouvelle: des dirigeants n'acceptent plus la vision dominatrice et méprisante de l'Occident ; ils n'acceptent plus que leurs ressortissants et plus généralement les migrants soient considérés comme un «objet corvéable et jetable» ; ils veulent qu'ils soient un sujet de droits, de respect et de dignité. Pour eux l'immigration est un révélateur des injustices et des inégalités dans le monde, des déchirures dictées par la loi du plus fort et l'intérêt de l'argent. Ils réclament un monde plus juste et plus solidaire. Leur colère est notre colère, elle constitue un encouragement précieux pour tous les défenseurs des droits de l'Homme qui en France et en Europe se mobilisent contre cette directive et les désastres qu'elle va générer.

   Ils ont décidé de lancer une campagne internationale à l'occasion du sommet du Mercosur, le marché commun sud-américain, (Marché Commun du Sud, Mercado Común del Sur) qui se réunira le 1er juillet prochain à Tucuman en Argentine.

   Les organisations soussignées, qui luttent en France contre les politiques qui bafouent les droits des migrants, tiennent à exprimer leur entière solidarité avec les initiatives des Présidents d'Amérique Latine réunis à Tucuman.

   Elles appellent dans cet esprit à un rassemblement au Parvis des Droits de l'Homme à Paris le mardi 1° juillet à 18h pour une mobilisation internationale contre la directive européenne sur l'immigration.

signataires: Action Enfants des Andes; AMF; ATMF; Argentins de l'Etranger; AIPDRDA (Association Interafricaine pour la Promotion et la Défense des Droits des Réfugiés et Demandeurs d'Asile); Cercle Bolivarien de Paris; Collectif de solidarité avec la Bolivie; Conseil pro-bolivien; FTCR; MRAP; PCF; PRS; UTIT

 

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans Activités