Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 09:09

L'Ambassade de la République de Cuba

et

Le Comité LIBEREZ LES CINQ

vous invitent à une rencontre avec

Magali Llort
mère de Fernando González, un des Cinq cubains prisonniers aux Etats-Unis

et députée de l'Assemblée nationale de Cuba

 

le lundi 21 avril 2008 à 18h45

Salon de l'ambassade de Cuba

10 ans...

10 ans que René González, Fernando González, Antonio Guerrero, Gerardo Hernández, Ramón Labañino, sont emprisonnés dans cinq prisons des Etats-Unis pour avoir infiltré les groupes terroristes anticubains basés dans le sud de la Floride et empêché de nombreux attentats contre le peuple de Cuba.
Il n'y a plus de doute aujourd'hui pour les instances internationales qui ont étudié le déroulement du procès que tout y a été manipulé: informations, jurés, preuves... , et que de ce fait le droit à un procès juste et équitable leur a été nié.
Que le gouvernement des Etats-Unis se soit acharné à les faire passer pour des espions, que les droits de la défense aient été systématiquement violés, nous confirment que ce procès est un procès politique dirigé, non pas contre ces cinq hommes mais contre Cuba et pour satisfaire le lobby maffieux-cubano-étasunien implanté dans la région.
Que les Cinq aient résisté à tous les types de chantages pour les faire céder, des mois de cachots, le refus du droit de visite à Olga, femme de René et Adriana, femme de Gerardo témoigne qu'ils étaient portés par un idéal qui transcende une remise en liberté sans honneur: la fidélité aux valeurs pour lesquelles ils s'étaient engagés dans cette mission pour la protection de leur peuple, l'amour de la paix et de la patrie.

 « Sincèrement, j'ai l'espoir qu'un jour Cuba n'aura plus besoin que des personnes comme moi, volontairement ou par amour de leur pays et de leur peuple, viennent dans ce pays pour lutter contre le terrorisme.

Tout homme qui se respecte soi-même se doit avant tout à sa patrie. La dignité que j'ai apprise de mon peuple et de son histoire m'accompagnera toujours pendant ces années de prison. » Fernando Llort, conclusion de sa plaidoirie lors de son procès le 18 décembre 2001.

Ne relâchons pas notre mobilisation

 

Les Cinq attendent depuis le 20 août 2007, et pour la troisième fois, la décision des juges de la Cour d'appel d'Atlanta.
Venez nombreux à cette rencontre rendre hommage au courage des Cinq et à leurs familles qui comptent sur notre solidarité pour faire pression sur le gouvernement des Etats-Unis, et pour envoyer un message fraternel au peuple cubain qui lutte depuis 50 ans pour sa souveraineté et son indépendance.

Ambassade de Cuba

14 rue de presles 75015 - Paris

métro Dupleix

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans Amérique Latine