Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

1 février 2006 3 01 /02 /février /2006 01:07

BULLETIN D'INFORMATION
Comité pour l'annulation de la DETTE du Tiers-Monde (CADTM)
Mardi 1er février 2006
Visitez www.cadtm.org
_______________________________________________

AVANT CARACAS ET KARACHI ... BAMAKO !

Ainsi donc, cette année, le Forum social mondial s´est fait
"polycentrique". Pour la deuxième fois, après Mumbaï (Inde) en 2004, il a
quitté Porto Alegre et son berceau "gaucho" pour rallier
quasi-simultanément Bamako, au Mali, et Caracas, au Venezuela, avant de
migrer vers sa troisième destination, Karachi, au Pakistan, à la fin du
mois de mars. Voici quelques échos de la première déclinaison de ce Forum
social mondial 2006, et des activités que le CADTM y a tenues.

+++ Bilan du FSM de Bamako, par Claude Quémar (CADTM France).

Ce bilan ne concerne que les activités auxquelles nous avons pu participer
et un sentiment général sur le forum dans son ensemble. Les activités
organisées ou soutenues par le CADTM, le CAD Mali et nos partenaires ont
permis de montrer l'importance de la dette et ses liens avec d'autres
problématiques: souveraineté, privatisations, commerce, souveraineté
alimentaire, migrations internationales. Le forum étant organisé par
espaces thématiques, relativement éloignés les uns des autres, le danger
était de se retrouver enfermés dans un ghetto, entre nous. Fort
heureusement, nos ateliers ont connu un succès significatif (de 20 à 80
participants), des débats riches et concrets.(...)

>>>
http://www.cadtm.org/article.php3?id_article=1742


+++ Le Forum de Bamako vu par Susan George (ATTAC France). Extraits.

Ignacio Ramonet (directeur du Monde diplomatique, NDLR) a fait à Bamako
une intervention structurée et politique: pour lui, l'évènement était
conçu pour permettre de faire avancer le mouvement altermondialiste vers
la dernière de quatre étapes. 1. Identifier la nature de la mondialisation
néo-libérale et ses acteurs. 2. Les contester à travers manifs et
protestations. 3. Rassembler tous ceux qui protestaient. 4. Proposer, en
s'inspirant de la conférence de Bandung (voir : lien avec le site du
CADTM, NDLR) pour, enfin, créer cet acteur collectif qui doit être un
acteur politique.
Sur ce point, tous les participants du FSM proprement dit ne seraient sans
doute pas d'accord.(...)

>>>
http://www.cadtm.org/article.php3?id_article=1746


+++ FSMP: et après Bamako?, par Le Républicain.

Un des objectifs de cette rencontre intercontinentale qui s'est déplacée
pour la première fois en Afrique pour se tenir dans la ville cosmopolite
de Bamako, c'est de marquer un pas de plus mais un pas décisif dans le
combat "un autre monde est possible". Pendant cinq journées dignes du
marathon, 700 activités se sont déroulées. Des conférences animées par des
spécialistes de haut niveau, une participation significative des milieux
paysans et populations rurales le tout alimenté par des débats jugés très
fécond selon le nombre et la qualité des participants au FSMP de Bamako. A
quelques heures de la fin de cet événement historique, votre journal a cru
bon de savoir déjà en quoi cette rencontre de Bamako a été positive et
surtout savoir ce qui va permettre de garantir ses résultats. Certains
participants du mouvement social africain et européen ont bien voulu
donner leurs impressions. Au nombre de ceux-ci M. Olivier Bonfond, membre
du Comité pour l'annulation de la Dette du Tiers Monde (...)

>>>
http://www.cadtm.org/article.php3?id_article=1743


+++ Bamako: la dette rassemble les altermondialistes africains, par Le
Jeune Indépendant.


Mis à part les combats ponctuels propres à chaque pays, les entraves au
développement, en particulier la dette, semblent être la question qui
rassemble les altermondialistes africains. Pour le Sud-Africain Dale
McKinley, porte-parole du Forum anti-privatisation, au delà de l'accès aux
services de base : eau, électricité, logement, éducation, santé, « l'autre
grand thème, c'est la dette, qui affecte le développement ».
Chaque année, la Coalition des alternatives africaines dette et
développement (Cad-Mali) organise d'ailleurs un « sommet des pauvres », en
contrepoint du sommet du G-8 qui rassemble les pays riches de ce monde. Le
mouvement altermondialiste en Afrique peine à mobiliser et se heurte aux
problèmes de communication inhérents au continent le plus pauvre, qui,
avec 10% de la population mondiale, représente moins de 1,5% du commerce
international.(...)

>>>
http://www.cadtm.org/article.php3?id_article=1740


+++ Aminata Touré Barry : "Nous vivons sur un continent appauvri par des
politiques imposées à nos gouvernements", par L´Humanité.


Présidente de la Coordination des alternatives africaines dette et
développement (CAD-Mali), Aminata Touré Barry compte parmi les
organisateurs du Forum social mondial. Entretien.

>>>
http://www.cadtm.org/article.php3?id_article=1741


+++ A lire sur le site d'ATTAC, l´Appel du consensus de Bamako
>>>
http://www.france.attac.org/a5972

+++ A lire sur le site de Hactivist News Service, la contribution de l'AG
des mouvements sociaux lors du FSM de Bamako

>>>
http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=7664

+++ Visitez également: http://www.fsmmali.org/

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans FSM 2006