Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

13 janvier 2006 5 13 /01 /janvier /2006 12:19

Declaration de Monsieur Roy Chaderton-Matos 

Ambassadeur de la République Bolivarienne du Venezuela

Libération fait acte de diffamation en présentant comme antisémite un discours récent du Président Chávez  où il évoque la responsabilité dans la mort de Jésus des puissances impériales de ce temps-là, dans une réflexion sur les empires d’aujourd’hui qui tentent de crucifier des processus démocratiques de libération et de justice sociale. 

 

L’interprétation diffamatoire de paroles qui ne visent aucunement nos frères juifs montré comment une organisation créée pour retrouver des criminels nazis en fuite a pu être banalisée et manipulée par certains des ses dirigeants dans le continent américain engagés dans les assauts internationaux contre notre démocratie en soutenant des putschistes vénézuéliens.

Après le désaveu par Jean-Paul II de l’injuste incrimination historique contre le peuple juif,  seule une interprétation tortueuse pouvait identifier des éléments antisémites dans les paroles du Président Chávez.   Inclure Simon Bolívar dans cette spéculation révèle en plus l’ignorance de l’histoire, car Bolívar lui-même et sa famille reçurent, dans des temps d’infortune, le soutien et la protection d’amis juifs de Curaçao, comme Mordechaï Ricardo, dont la générosité a toujours été reconnue par El Libertador.

Après leurs multiples échecs putschistes et électoraux, les anti-chavistes vénézuéliens et internationaux ont constitué un curieux et rococo pot-pourri de personnes et d’institutions unies par la volonté de délégitimer la démocratie vénézuélienne, qui a choisi une voie souveraine d’engagement pour la justice sociale.  Des chrétiens d’extrême droite, des banquiers incompétents, des politiciens ratés, des représentants de la gauche caviar, des cripto-nazi et bien d’autres ennemis des valeurs républicaines, avec le soutien international d’organisations comme Reporters sans Frontières,  financée par le National Endowment for “Democracy”  et par de puissants groupes de publicité,  des  protestants fondamentalistes des Etats Unis, comme le télé-évangeliste Pat Robertson, qui lança un appel au meurtre du Président Chávez,  Alexandre Adler, inexplicable raciste, José María Aznar et d’autres dirigeants du Parti Populaire Espagnol et ses équivalents en Amérique Latine comme Lourdes Flores, sont les complices d’une conspiration internationale orchestrée par la dictature globale.   Bienvenue au Club, Monsieur Armengaud !

Aujourd’hui ils  tentent  infructueusement de se servir du chantage de l’antisémitisme  pour éloigner du Président Chávez les nombreux juifs progressistes qui soutiennent le processus  bolivarien. 

Nous,  démocrates vénézuéliens,  sommes profondément opposés à des aberrations comme l’antisémitisme, le maccarthysme, le racisme, l’anti-islamisme et autres formes de fanatisme et de violence responsables aujourd’hui comme hier de crimes contre l’humanité commis au nom d’une fausse démocratie et du néolibéralisme.  

Le message du Président Chávez affirme son engagement  avec les exclus du monde entier, le même engagement de chrétiens comme Martin Luther King, la Mère Teresa de Calcutta, Monseigneur Oscar Romero et l’ Abbé Pierre , le même engagement de penseurs et de combattants juifs, musulmans et athées qui ont œuvré et vécu pour la paix, la liberté, l’égalité et la fraternité. 

Monsieur Armengaud, c’est à vous de présenter des excuses !

Partager cet article

Repost0
Published by Roy Chaderton-Matos - dans Le venin de la désinformation