Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

8 novembre 2007 4 08 /11 /novembre /2007 17:26
ils veulent refaire  avril  2002,  mais  NO PASARAN !

DES ETUDIANTS VENEZUELIENS EN FAVEUR DE LA REFORME CONSTITUTIONNELLE AGRESSES A CARACAS ET SAUVES PAR DES HOMMES ARMES ET MASQUES
 
    Mercredi 7 novembre,   retour  d’une   manifestation   autorisée   contre  la  Réforme constitutionnelle, de jeunes dirigeants opposants ont attaqué des étudiants de l’Ecole du travail social de l’Université Centrale du Venezuela à Caracas qui distribuaient des tracts et collaient des affiches en faveur du OUI.
  

   Les étudiants attaqués ont dû se replier dans les locaux de l’Ecole que les opposants ont commencé à incendier  à coup de cocktail molotov, mettant en péril la vie des assiégés sans armes. 

    Des hommes masqués et armés sont alors apparus sur le campus et ont ouvert le feu, apparemment  pour protéger les étudiants bolivariens favorables à la Réforme constitutionnelle réfugiés dans l'Ecole. 

    L’opposition a enfin obtenu les victimes qu’elle cherchait depuis longtemps. Le bilan serait de huit blessés.

   Même scénario qu'en Avril 2002 : provoquer un affrontement dont les victimes seront imputées aux partisans du Président Chavez. 
     Plusieurs marches, aussi bien en faveur que contre la Réforme constitutionnelle ont eu lieu à Caracas et dans tout le Venezuela. Le succès des marches « chavistes  » soutenant cette Constitution socialiste et démocratique qui donne des droits inaliénables aux travailleurs ne laisse aucun doute quant au résultat du referendum. Celle de dimanche dernier 4 novembre à Caracas a compté plus de 100.000 personnes !
 
  Dans son désarroi, l’opposition a recruté un ancien ministre de la Défense jusqu’à présent partisan de Hugo Chavez, le Général à la retraite Isaías BADUEL qui s’est présenté à la télévision puschiste Globo pour déblatérer contre cette Réforme trop à gauche selon lui et qui représenterait « un coup d’état » ; ceci naturellement afin de justifier "leur coup d’état à eux" pour en finir avec un gouvernement qui va à contre-courant du néolibéralisme mondial et gouverne vraiment par le peuple et pour le peuple.
 
Plusieurs sites web bolivariens ont été sabotés, entre autre le site WEB qui retransmet la station d’état VTV hors de circuit pendant deux jours.

Rappelons que le texte de   Réforme constitutionnelle a été reçu par chaque famille vénézuélienne, longuement discuté à tous les niveaux et a fait l’objet d’un consensus citoyen et parlementaire. Le référendum est prévu pour le 2 décembre.
 
Le danger de cette Réforme n’est pas que le pouvoir continue dans les mains de Chavez, puisque celui-ci pourra être non réélu et même  révoqué si les vénézuéliens le souhaitent, mais que cette nouvelle Constitution DONNE VRAIMENT LE POUVOIR AU PEUPLE.
 
Claude Maryse Richard
 
 Sources AP/ABN/  http://www.vtv.gov.ve/

Partager cet article

Repost0
Published by Cercle Bolivarien de Paris - dans La Revolution Bolivarienne