Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

15 juillet 2019 1 15 /07 /juillet /2019 12:25

par Iván Oliver Rugeles

Une résolution contre les effets des mesures coercitives unilatérales a été approuvée par 28 voix pour, 14 contre et 5 abstentions.

Il faut signaler que cette information n'a été divulguée par aucun de ce qu'on appelle les grands médias du continent, selon les recherches que nous avons faites sur Internet, car c'est une grande victoire de la Révolution Bolivarienne qui subit aujourd'hui la plus cruelle et sauvage attaque de l'empire yankee, une attaque qu'on ne peut comparer à aucune connue dans les luttes livrées par nos peuples pour construire leur liberté et la souveraineté de leurs pays respectifs parce que que cette sorte de victoire soit connue les mortifie trop... 

Selon le Ministère de l'Information et de la Communication, le Conseil des Droits de l'Homme de l'Organisation des Nations Unies (ONU) a adopté une résolution présentée par la République Bolivarienne du Venezuela en faveur du renforcement de la coopération internationale dans le domaine des Droits de l'Homme pour faire face aux conséquences négatives des mesures coercitives unilatérales, improprement appelées sanctions.

Le Venezuela a remis ce document en tant que président du Mouvement des Pays Non-alignés (MNOAL).

Ce document réaffirme que l'un des buts des Nations Unies et la responsabilité primordiale des Etats est de promouvoir, de protéger et de fomenter le respect des Droits de l'Homme et des libertés fondamentales par, entre autres choses, la coopération internationale.

En conséquence, il exprime son inquiétude pour l'imposition persistante de l'unilatéralisme et de mesures coercitives unilatérales qui réduisent le bien-être de la population des pays touchés et créent des obstacles au plein exercice de leurs Droits de l'Homme et réaffirme l'importance de la coopération et de la solidarité internationales pour faire face aux effets négatifs de ces mesures.

La résolution réaffirme, également, que tout Etat a le droit inaliénable de choisir librement et de développer conformément à la volonté souveraine de son peuple, son propre système politique, social, économique et culturel, sans ingérence d'aucune autre Etat ou acteur non étatique, en stricte conformité avec la Charte, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et les autres instruments internationaux pertinents.

Le document appelle instamment tous les acteurs de la scène internationale à construire un ordre international basé sur l'inclusion, la justice, l'égalité et l'équité, la dignité humaine, la compréhension mutuelle et la promotion et le respect de la diversité culturelle et des Droits de l'Homme universels et à rejeter toutes les doctrines d'exclusion basées sur le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et les formes connexes d’intolérance.

Ce document a été présenté par le Venezuela au nom des Etats Membres des Nations Unies membres du MNOAL à l'exception du Chili, de la Colombia, de l'Equateur, du Honduras et du Pérou qui se sont abstenus.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2019/07/14/venezuela-triunfo-en-el-consejo-de-derechos-humanos-de-la-onu/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2019/07/venezuela-grande-victoire-au-conseil-des-droits-de-l-homme-de-l-onu.html

Partager cet article

Repost0
Published by RICHARD - dans Le Venezuela