Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre



VIDEO
Vea el documental
"Los Guerreros del Arcoiris"
Cooperativa Humana/YVKE Mundial
aporrea.org/internacionales/n113165.html

Recherche

16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 16:51
LA GENE DE LA DROITE CONCERNANT LE SOMMET DES PAYS NON ALIGNES

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos   

Quelle est la raison de la gêne évidente de la droite vénézuélienne concernant le sommet des Pays Non Alignés qui se déroule depuis mardi sur notre île de Margarita, faisant ainsi du Venezuela le siège de l'un des principaux forums du monde ?

Le première raison est une raison de fond. Les classes dominantes vénézuéliennes au XX° siècle et au début du XXI° ont rompu les relations avec les peuples de la région et des alentours qui sont les nôtres, les peuples latino-américains, caribéens et au-delà, les peuples du Sud, ce qu'on appelait auparavant le Tiers Monde, pour se lier comme des laquais à l'impérialisme occidental et en particulier à l'impérialisme nord-américain. Bine que la droite vénézuélienne se considère comme « fondatrice de la démocratie », la réalité est qu'elle s'est liée à la dictature de Gómez imposée par l'impérialisme yankee naissant et déjà fort qu'elle considère comme son modèle et sa référence et c'est,e n effet, son chef et son financier. Le droite s'est dévénézolanisée et s'est transformée en imitatrice parfois grossière et indigne des modes culturels et des modes politiques, d'enseignement, de conversation, d'esthétique, d'oisiveté, de vol et de pillage de l'Oncle Sam. La fréquentation de son peuple et des peuples voisins la blesse, l'incommode et la fait vomir. C'est pourquoi le Mouvement des Non alignés n'est pas le leur. Eux, ils sont bien alignés sur le Département d'Etat, sur les tours des finances de Manhattan et sur les « gusanos » de Miami. Eux, ils sont associés pour le bon ou pour le meilleur avec les Etats-Unis et avec les vieilles puissances coloniales occidentales en commençant par le Royaume d'Espagne. Ils ressentent même la nostalgie de l'époque où ils étaient des sujets de Fernando VII et voient d'un mauvais œil, bien qu'ils n'osent pas le dire en public, ce « jeune indocile » que fut Simón Bolívar qui était de « bonne naissance », pas comme le plébéien Miranda et ceux qui les accompagnèrent dans les guerres d'indépendance.

Le regroupement des peuples du Sud pour renforcer leur émancipation et leur droit au développement, à la paix, à la culture, à l'éducation, les dégoûte. Leur rêve est de déposer le fruit des affaires qu'ils font dans des paradis fiscaux protégés par le capitalisme mondial, de prendre des vacances à Disneyworld et de mourir de vieillesse à Miami. Dans le fond, ils haïssent le Venezuela et par extension tout ce que Venezuela bolivarien représente, dans ce cas, le Mouvement des Non alignés.

Ils ne peuvent pas comprendre comment dans ce mouvement, se trouvent les monarchies pétrolières mais ils n'ont ni l'envie ni les capacités pour étudier ce phénomène.

Ils savent que malgré leurs membres d'AD adorés, qui sont eux-mêmes, ils n'ont pas eu d'autre remède en 1989 que de demander l'entrée dans ce Mouvement mais c'était plus pour nous comparer à la droite colombienne qui s'y était déjà engagée en 1983 et ne pas se laisser surpasser par le Guyana qui y est entré en 1970 pour défendre son indépendance envers Londres.

La seconde raison pour laquelle ils détestent les Non alignés, c'est qu'ils font leur sommet sur l'île de Margarita dans les luxueux hôtels de laquelle is ont l'habitude de venir se reposer. Ils savent que ce sommet apporte un prestige politique au gouvernement de Maduro qu'ils veulent renverser par tous les moyens. Ce qui est une réalité les indigne : en venant au Venezuela de Chávez et de Maduro, tous les pays Non Alignés expriment leur confiance, leur soutien et leur appui politique au gouvernement bolivarien. Ils se sont engagés envers leurs amis yankees et espagnols à isoler complètement le gouvernement vénézuélien pour pouvoir le liquider facilement comme ils l'ont fait avec le gouvernement chilien d'Unité Populaire, avec la révolution libyenne de Khaddafi et avec le gouvernement de Saddam Hussein. Ils savent qu'un sommet réussi est une grande victoire politique du Peuple, du gouvernement et du Président Maduro et, en plus, de tous les peuples et de tous les gouvernements indépendants du monde. A Margarita seront représentés les gouvernements de Cuba, du Nicaragua, de Bolivie, d'Equateur, du Suriname , d'Antigua et des Barbades, de Syrie, d'Irak, d'Iran, l'Autorité Palestinienne, l'Afrique du Sud, le Vietnam, la Corée Populaire et beaucoup d'autres en tant que membres de plein droit et du Salvador et de la Chine comme observateurs. Et ils ne peuvent pas le tolérer.

Le sommet des Non Alignés met à nu leur vocation de trahison de leur pays, de faire à nouveau du Venezuela une néo-colonie yankee et de servir leurs maîtres impérialistes. Seulement pour ce fait important, le Sommet est déjà une grande réussite du Peuple.

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/09/12/importante-cumbre-de-los-no-alineados-se-reune-en-venezuela/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/09/venezuela-la-gene-de-la-droite-concernant-le-sommet-des-pays-non-alignes.html

Partager cet article

Repost 0
Published by